50 ans après “In the Court of the Crimson King”, la superbe reprise de King Crimson par Ricky Hollywood

Avant de devenir le groupe préféré des lecteurs quinquagénaires à queue de cheval de Guitar Part, il fut un temps où King Crimson sortait des disques. De 1969 à 1974, et jusqu’au superbe “Reds”, le groupe de Fripp imposera un rock progressif qui bientôt fera vomir les détracteurs. Bien dommage, tant le premier album “In the Court of the Crimson King”, sorti le 10 octobre 1969, reste une merveille avec des farfadets, des flutes et une petite brise moyenageuse qu’on entend toujours sur I talk to the wind. 
Lire l'Article

BABA SCHOLAE
69, année erratique

Dans sa biographie mormone consacrée à Jerry Lee Lewis, Nick Tosches remonte à la source du terme « revival », défini par l’écrivain complétiste comme « une réunion religieuse destinée à raviver la foi et organisée aux États-Unis par les prédicateurs itinérants ». En ces temps de nostalgie collective où la moindre veste à franges et la première des reliques de collectionneur se voient affublées du terme « vintage », la sortie post-mortem du disque de Baba Scholae, quarante ans après son enregistrement, est l’occasion de rappeler que pour les croyants et les rockeurs français, il y a parfois une vie après la mort.
Lire l'Article