50 ans après « In the Court of the Crimson King », la superbe reprise de King Crimson par Ricky Hollywood

Avant de devenir le groupe préféré des lecteurs quinquagénaires à queue de cheval de Guitar Part, il fut un temps où King Crimson sortait des disques. De 1969 à 1974, et jusqu’au superbe « Reds », le groupe de Fripp imposera un rock progressif qui bientôt fera vomir les détracteurs. Bien dommage, tant le premier album « In the Court of the Crimson King », sorti le 10 octobre 1969, reste une merveille avec des farfadets, des flutes et une petite brise moyenageuse qu’on entend toujours sur I talk to the wind. 
Lire l'Article

BABA SCHOLAE
69, année erratique

Dans sa biographie mormone consacrée à Jerry Lee Lewis, Nick Tosches remonte à la source du terme « revival », défini par l’écrivain complétiste comme « une réunion religieuse destinée à raviver la foi et organisée aux États-Unis par les prédicateurs itinérants ». En ces temps de nostalgie collective où la moindre veste à franges et la première des reliques de collectionneur se voient affublées du terme « vintage », la sortie post-mortem du disque de Baba Scholae, quarante ans après son enregistrement, est l’occasion de rappeler que pour les croyants et les rockeurs français, il y a parfois une vie après la mort.
Lire l'Article