Incroyable nouvelle venue des profondeurs de la pop culture, le duo anglo-australien Dead Can Dance aka DCD serait sur le point de publier (encore) un nouvel album, 6 ans à peine après “Anastasis”, et toujours chez PIAS qui s’occupe du retour à la vie des morts-vivants des années 80.

Le binôme New-Age qui n’a jamais rien eu avoir avec une quelconque forme de dance music avait surpris tout le monde en 2012 en sortant “Anastasis”, 16 ans après leur dernier album studio “Spiritchaser” paru en 1996 sur leur label de toujours 4AD qui les supportait depuis les débuts et le disque désormais culte  “Dead Can Dance” de 1984.

Pas du tout morts et toujours aussi possédés, les deux musiciens désormais quinquagénaires s’embarquent une nouvelle fois dans un délire surnaturel, avec cette-fois-ci un hommage rendu au dieu de la fête Dionysos. Le projet s’appelle “Dionysus” et si on a pas encore de son à se mettre sous la dent on peut dores et déjà vous assurer que les DCD n’ont rien perdu de leurs tendances mégalo-newage irrationnelles: “Les voix sont ici imaginées comme des communautés célébrant les 7 facettes du dieu Dyonisos, en communion avec la nature. Les différentes voix transmettent une émotion au-delà des limites du langage”.

Dead Can Dance // “Dionysos” // PIAS // 02 novembre 2018
https://www.facebook.com/DeadCanDanceOfficial/

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.