Science de l'impuissance : les soirées déguisées ne sont souhaitables pour personne. Réunir en huis clos une bande de frustrés ayant besoin d'un quart d'heure de récréation pour enfin ressembler grossièrement à ce qu'ils souhaitent secrètement être... Voici l'exact contraire de la classe.

Cette semaine, une émission fleuve évoquant l’un des aspects les plus fascinants de ce que Balzac a décrit comme « la vie élégante » : la classe, sous toutes ses coutures. Du dandysme froid à la méchanceté exacerbée, en passant par l’attitude la plus débonnaire, petit tour d’horizon des morceaux qui te mettent au-dessus du lot et te font naviguer dans la foule, dédaignant le laid, ne vivant que pour le beau… Entre suffisance et élégance, bien peu passeront dans la classe supérieure.

Radio Gonzai 21: Too much class (part 1) by Gonzai

9 commentaires

  1. mince, vous m’avez déjà fait acheter Black saint and the Sinner Lady de Mingus il y a quelques semaines, si je dois me mettre à lire du Balzac aujourd’hui, je ne vais pas finir l’année.
    Où se positionne Balzac par rapport à Bukowski par exemple?

  2. Un peu prés la même corpulence, un compte en banque plus fluctuant pour le premier et une garde robe plus sommaire pour le deuxième.

    Mais merci de nous faire aussi confiance : nos partenaires en seront ravis.

    a vite

  3. Vous avez acheté le Mingus ? Bravo et merci (notre mission sur terre prend tout son sens) !
    Où se situe Balzac par rapport à Buk ? C’est simple : au dessus. Merci pour le commentaire.

  4. hé mais je ne rigolais pas (je ne ris jamais), j’ai vraiment acheté ce disque de Mingus après vous avoir écouté.
    La preuve en image: [url=http://uppix.net/8/7/a/3d5df86d1e274f2a9bce995feec43.html][img]http://uppix.net/8/7/a/3d5df86d1e274f2a9bce995feec43.jpg[/img][/url]

    désormais dans les soirées mondaines , après avoir évoqué mes écoutes jazzy, les dames viennent se frotter lascivement contre mon entrejambe… merci à vous!

  5. Comme le bon vin, Balzac peut être lu quand on a fini d’être jeune. On en a pour quelques années d’un plaisir roboratif. On réalise qu’il nous reste tant de choses à lire que, quoi qu’il arrive dans ce monde qui nous manque, on sera bien accompagné jusqu’au bout.

  6. @chinaski : Mais on vous a pas fait acheter que cela ! Le spéciale SOME GIRLS, un coffret Smith, The Idiot… Pire que des vendeurs Fnac.
    Par contre, il vas falloir que l’on passe vite fait un morceaux du Come Back Special… le SIT DOWN show je pense.
    Vous féliciterez votre entrejambe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.