Gonzaï n°30

Noté 3.00 sur 5 basé sur 1 notation client
(1 avis client)

12.00

Sommaire du trentième numéro de Gonzaï magazine consacré au cyberpunk. Formule toujours XXL, 164 pages (Frais de port compris dans le prix de vente). Un numéro no(w) future à lire en se décolorant les cheveux.

AVANT : 

  • Promo not promo: Une nuit presque ratée avec Christophe.
  • Portrait: Philippe Baudouin, l’homme qui capte la voix des morts sur un vinyle.
  • Stupide : Comment je me suis converti au Dudeisme (et une histoire des religions les plus débiles depuis la mort de Jésus).

PENDANT : 

  • Des interviews fleuves avec Alain Damasio, le père du cyber William Gibson, Ed Neuemeier (l’homme qui a créé Robocop) Pat Mills (l’inventeur de Judge Dredd) ou encore Tamara Deverell, art director du film eXistenZ.
  • Babylone, tu déconnes : Portrait de Maurice G. Dantec.
  • Cybercafés : Reportage sur une industrie qui ne débranche pas.
  • Reportage à Abraxas, à Noisy-le-Grand, dans le décor du futur où furent tournés Brazil et Hunger Games.
  • Jamais marre des nanars : Le (très) pire et le meilleur du cinéma cyber.
  • Les rebellions graphiques de Pepe Moreno.
  • The Long Tomorrow, la bande-dessinée qui a défini l’esthétique du cyberpunk.
  • Portrait : John Sex n’a plus la banane.
  • Discographie : Les 33 plus grandes attaques de synthpunk par Benoît Sabatier.
  • Portrait : Sigue Sigue Sputnik.
  • Billy Idol : pire musicien cyberpunk de l’histoire ?
  • Portrait : Gareth Branwyn.

 APRÈS

  • Mathématiques Modernes : L’équation impossible d’Edwige Belmore et de Claude Arto, symboles des années Palace et d’un punk chic et paillettes.
  • Christian Clavier et moi : Tentative de réhabilitation de l’acteur houellebecquien capable de cerner, en quelques répliques et une mimique, le fond du désespoir masculin.
  • Mad Men, ou la complainte du progrès.
Catégorie : Étiquettes : ,

1 avis pour Gonzaï n°30

  1. Note 3 sur 5

    claude le louche

    l’amitiee franCONMayo a assez durer

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.