Pour célébrer les 40 ans de la sortie de l’album, en 1978, l'’aéroport de Londres-City a décidé de passer l'album en boucle. Simple, basique.

Prendre l’avion est souvent chiant. Il faut s’y rendre deux à trois heures avant, tout le monde est en panique de rater son vol et il passe généralement de la musique aussi intéressante que le dernier album de Belle and Sebastian (coucou Bester). Pour remédier à cette dernière (et rendre hommage à celui qui tenta de rendre ces moments d’attente moins emmerdants), l’aéroport britannique a donc eu l’idée de passer en boucle « Ambient 1: Music For Airports » de Brian Eno.

Est-ce que ça aura été suffisant pour donner envie à quelqu’un de réserver un vol pour le jour-même afin d’en avoir le cœur net et ainsi dire aux gens « Oui, j’y étais, c’était splendide ! » ? Pas sûr. Mais le coup de com’ est assuré chez les fans de musique. D’ailleurs, ce n’est pas le premier coup d’essai pour cet aéroport, qui est le premier en Grande-Bretagne à avoir passé de la musique dans les zones de contrôle. Comme quoi…

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.