Nous sommes en 2018, mais trois groupes de générations où la musique se vendait encore dans les magasins sortent un disque de noël.

Ah Noël. Entre les « joyeux joël », le prochain Clapton et les sorties de la « variété française » pour donner des idées aux adolescents, qui, à la veille du réveillon chez papi et mamie, iront choper le CD de Pascal Obispo à la Fnac, il faut des bonnes nouvelles. En voici (peut-être) une : un disque de Noël par The Monkees, groupe adulé pendant deux ans qui s’est ensuite écroulé pour mieux revenir, en collaboration avec certaines « stars » du rock indépendant américain, comme Rivers Cuomo de Weezer et Peter Buck de R.E.M.

On retrouvera également Andy Patridge de XTC et une reprise de Big Star (Jesus Christ) sorti sur le troisième et meilleur disque du groupe de Memphis. L’album, intitulé « Christmas Party », et prévu pour octobre, reprendra également des classiques de Noël comme Angels We Have Heard on High ou encore Merry Christmas, Baby de 1947.

Il faut dire que les disques de Noël sont une vraie tradition aux USA. De Weezer (encore lui) à Bob Dylan, Frank Sinatra ou encore James Brown, les Américains raffolent de ces albums. Allez savoir pourquoi.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.