Les deux frérots anglais, qui s’inspirent grandement de la religion dans leurs textes, ont enregistré leur premier album mixé par Philippe Zdar au studio Motorbass avant sa mort le 19 juin 2019. Ils dévoilent un premier extrait avec He Who Makes The Morning Darkness et un clip tout feu tout flamme.

Parfois, on parle d’OVNI quand on manque d’adjectifs pour qualifier un artiste ou un groupe qui sort du lot sans pour autant être totalement inclassable. Mais ce terme convient parfaitement au duo anglais Sons of Raphael, qui, rappelons-le, pense que les groupes actuels n’écrivent pas de bonnes chansons.

Dans un style moins conventionnel que sur leur premier EP « A Nation Of Bloodsuckers », ce nouveau morceau issu d’un premier album à venir débute avec un hommage à Roxy Music et à Say Goodbye to Hollywood de Ronnie Spector & The E Street Band avant de s’engouffrer dans un pamphlet sur les croyances. L’écriture est le point central de Sons of Raphael, comme les deux frères l’expliquaient l’année dernière : « On prépare un album très différent. Il est déjà écrit et arrangé et on a déjà fait quelques démos. Et je peux te dire que le niveau d’écriture est au top. J’en ai bien chié pour l’écrire, ça été difficile mais je pense que si les choses arrivent trop naturellement, ce n’est pas un bon signe. »

View this post on Instagram

CALL ME +44 (0) 20 7043 1627

A post shared by Sons of Raphael (@sonsofraphael) on

Le clip est destiné à Lo, « celui qui forme les montagnes, créé le vent et rend les matins obscurs – le seigneur, le dieu des armées. ». Dans celui-ci, Loral et Ronnel brûlent des lettres qui forment « God Is Nowhere » (dieu est nulle part), que l’on peut aussi lire « God Is Now Here » (Dieu est maintenant ici). Une vidéo sous forme de réflexion sur le « dilemme de l’humanité qui se demande s’il faut croire en Dieu ou non. » Mais ça, c’est à vous d’en décider. Et si jamais vous avez des doutes, le groupe a mis en place un vrai numéro de téléphone, (le +44 (0) 20 7043 1627) au nom de Congregagtion of Possibilities. Quand vous appeler, un message automatique vous annonce que les bureaux sont fermés et que dieu est nulle part et partout à la fois. On vous laisse rappeler pour voir si quelqu’un finit par décrocher.

Le premier EP « A Nation Of Bloodsuckers » s’écoute juste en dessous.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares