Et voilà, ça devait bien finir par arriver : après 6 ans d’absence en solo, le leader pas politiquement correct du Villejuif Underground annonce un retour fracassant avec “Drink Up, Rainforest Sinatra”, soit un album signé chez Gone with the Weed où des thématiques sociologiques aussi pertinentes que l’alcool, les brocantes et la vie précaire à La Ciotat seront abordées. En clair : un disque de branleur beaucoup plus sérieux que ceux des rockeurs français en confinement depuis leur naissance.

Vous connaissez ma meilleure anecdote à propos du Villejuif Underground ? Elle a été confirmée par le groupe, accrochez-vous, c’est le cas de le dire : un jour qu’ils sont en tournée française, ces couillons se retrouvent quelque part dans les Alpes; dans une pente en tout cas. C’est le moment que Nathan et ses copains choisissent pour descendre du van, histoire de pisser ou observer les oiseaux. Bref, toujours est-il que le frein à main n’ayant pas été enclenché, le van commence à reculer sévèrement puis va s’encastrer dans un arbre. Game over pour le groupe.

Pourquoi je vous raconte cette histoire ? Parce qu’elle est symptomatique de ce qui est peut-être le seul groupe français capable de provoquer le chaos partout où il passe, quitte à se faire détester par les officiels subventionnés qui se croient subversifs en invitant… en fait, là je comptais balancer un nom pour être méchant mais après 5 minutes de réflexion, impossible de trouver un jeune groupe de rock français capable de sortir de 2021 avec les honneurs.

Nathan Roche, lui, semble s’être mis au vert : l’Australien s’est encore exilé, cette fois dans les Bouches-du-Rhône où il a enregistré avec le très respecté (du moins ici) Guillaume Rottier son “Drink Up, Rainforest Sinatra”. Pas de grande surprise, c’est toujours aussi bien, quelque part entre un Lou Reed sous perfusion de bière et Gong période Kevin Ayers, pour l’impression de bordel instrumental un peu cadré quand même. 

En résumé : une carte postale de notre beau pays envoyée par un freak capable de vous filer l’hépatite C rien qu’avec le timbre qu’il a dû lécher trois fois. Sortie prévue chez Gone with the Weed en avril. Attention au frein à main les mecs !

Nathan Roche // Drink Up, Rainforest Sinatra // Gone with the weed
https://gonewiththeweed.bandcamp.com/album/drink-up-rainforest-sinatra

  •  
    145
    Partages
  • 145
  •  
  •  

4 commentaires

  1. le journalisme rock and roll doit étudier plus dur
    !

    la camionnette tombant d’une falaise histoire
    appartient à CIA Debutante
    en tournée avec Exek!

  2. d’apres le F.B.I. (mazette!) les émeutiers seraient intrumentaliser par un parti politique ou groupuscule émergeant ? A TOI! le défricheur!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.