Suivant l’exemple de JFK (“Ich bin ein Berliner!”), ce qui reste de Kraftwerk depuis le décès de Florian Schneider s’apprête à publier pour la première fois sur les plateformes de streaming cinq des albums de la discographie dans la langue d’Angela Merkel. A écouter attentivement dès le 3 juillet si vous avez séché les cours d’Allemand au lycée.

“Trans Europa Express”, “Die Mensch-Maschine”, “Computerwelt”… ces noms ne vous disent peut-être rien et en même temps, ils vous parlent. C’est normal : ce sont les identités réelles des albums de Kraftwerk avant leur passage au carwash pour des versions anglophones. Avec les disques “Techno Pop” et “The Mix” (moins intéressants), ils seront désormais disponibles sur les plateformes streaming en versions originales, et c’est évidemment un clin d’oeil appuyé à Schneider, mort d’un cancer foudroyant à l’âge de 73 ans.

Egalement disponible dès le 3 juillet : le “3-D The Catalog” édité en 2017 pour la première fois avec un mix Dolby Atmos / HD Surround. Mais le super mix sera uniquement disponibles sur Amazon HD et Tidal, soit deux raisons de s’en taper complètement (à moins que vous ne soyez un sosie de Francis Heaulme avec une queue de cheval).

En revanche, toujours pas de nouvelles d’une réédition vinyle (ou d’une diffusion sur les plateformes streaming) pour les trois premiers albums du groupe : L’album “avec le plot” (1970), “Kraftwerk 2” (1972) et “Ralf und Florian” (1973) devront encore attendre un peu pour revenir en terre sainte. Considéré comme pas sérieux, pas dignes de la mythologie teutonne et surtout, avec beaucoup trop de flûtes (jouées par Schneider jusqu’en 1975), ces 3 albums novö-baba croupissent depuis longtemps en attendant un droit d’inventaire. On s’abstiendra de parler de “droit au révisionnisme”, vu le contexte.

 

2 commentaires

  1. Un faussaire qui me fais pub pour mon blog, t’inquiète tu mangera quand même une Mandal dans ta tronche de bicéphale consanguins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares