Le saviez-vous ? Brian a un frère et son prénom n’est pas Bernard (les amoureux de la pédale comprendront). Les deux publieront le disque « Mixing Colours » le 20 mars, chez Deutsche Grammophon.

Dans la famille “petit garçon planqué dans le placard”, je voudrais Roger Eno. Dans l’ombre de son frère – comme André Salvador, toute sa vie éclipsé par cet enculé d’Henri – il publie depuis 1983 des disques et collaborations pas ininteressantes mais qui, cf la gloire de Brian, n’intéresse pas grand monde. On lui doit pourtant des travaux presents sur le disque “Apollo” (1983) avec le frangin et d’autres avec Laraaji et même des lives avec Lou Reed ou Beck. C’est pourtant loin du rock que, comme son frère, il s’est fait (un peu) connaitre. Son rayon, c’est l’atmosphère, l’ambiant – ça rime avec musique chiante.

Tout cela pour dire que c’est arrive à un âge canonique que les deux Eno ont décidé d’unir leurs forces après 15 ans (?!) de boulot. Le disque, nommé “Mixing Colours”, s’attachera à décrire piste par piste les teintes préférées des deux frères, parmi lesquelles l’ambre brûlé ou le vert de gris. Ce n’est pas une blague. Le premier titre, Celeste, donne le ton.

C’est peut-être un peu trop tard pour réfléchir à former un boys band, mais au moins le disque pourra aussi vous servir de nuancier pour refaire la déco de la maison. Ca sort le 20 mars prochain.

9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares