Pas facile, avec un titre pareil, d’écouter le folk-blues du garçon de 27 ans sans avoir peur de tomber sur un énième Français coincé en 1972 avec un harmonica coincé dans le fondement. Et pourtant, le premier titre du futur album de Théo Charaf a de quoi souffler tous ceux pour qui le Loner reste une grosse bûche dans la cheminée.

Mississippi John Hurt, Skip James, Blaze Foley et bien sûr, Neil Young : toutes les références de Théo Charaf ont de quoi mettre une bonne mandale à tous les apprentis-singers perdus dans le Vercors. A son arc, une grosse, très grosse, corde vocale, et des chansons taillées dans les forêts qu’on pourra écouter dès le 22 janvier prochain chez Wita Records. En attendant une probable montée sur scène aux Nuits de l’Alligator le 9 février prochain, à la Maroquinerie, le titre Vampire à découvrir ci-dessus devrait vous faire la journée (voire la nuit), et c’est autant de gagné pour éviter d’écouter tous les récents disques de Neil Young, touchés par l’incontinence discographique. A noter tout de même une grosse ressemblance entre la pochette de Théo et celle du Canadien. Il y a pires comparaisons.

Théo Charaf – Premier Album le 22 janvier chez Wita Records / Dangerhouse Skylab / Baco Distribution.

Neil Young "Harvest" album cover in 2020 | Neil young, Album covers, Cool album covers

  •  
    429
    Partages
  • 429
  •  
  •  

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.