Des évidences (CAN, Neu !, Kraftwerk, Cluster), des cousins (D.A.F., Tangerine Dream, Harald Grosskopf), du rock teuton (Faust, Amon Düül, Guru Guru), des inconnus (Michael Bundt, Reichmann) et la relève (The Horrors, Fujiya & Miyagi, Zombie Zombie, Drame), ils sont tous là. Ils sont tous où ? Dans la playlist des 100 meilleurs titres influencés par l’Allemagne d’après-guerre, quand des terroristes du rythme luttaient à leur manière contre l’impérialisme américain. A écouter en lisant notre nouveau numéro spécial krautrock, en commande ici. 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares