L’Américaine et grande amatrice de synthétiseurs modulaires Kaitlyn Aurelia Smith sortira un nouvel album début mai et publie en attendant le très beau Expanding Electricity.

Après une série d’albums plus réussis les uns que les autres, une collaboration avec l’illustre Suzanne Ciani ou un disque pour ambiancer les cours de yoga de sa mère, Kaitlyn Aurelia Smith organise son grand retour. L’Américaine qui oscille entre le new age et l’ambient en trafiquant ses synthés Buchla publiera « The Mosaïc Of Transformation » le 5 mai chez Ghostly.

Un album qui sera selon elle « l’expression de son amour et de sa gratitude pour l’électricité » et inspiré de mouvements improvisés réalisés pendant l’enregistrement… S’il ne sera probablement pas question de compteurs Linky, le premier extrait Expanding Electricity est assez bluffant entre violoncelle et influences japonaises. La version longue disponible sur les plateformes de streaming est à écouter en priorité.

4 commentaires

  1. c’est beau
    ou quand les circuits font pleurer les moutons électriques.
    Si un metteur en scène pouvait lui proposer de faire la musique de son film.
    Chuis fan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares