Et son deuxième album est aussi imagina’tif que patibul’hair.

Quand je pense à Hélène Barbier, je ne peux pas m’empêcher d’imaginer des jeux de mots assez médiocres en lien avec le système pilaire. Ça excite mes méninges : je ris seul à mes propres calembours comme un collégien un peu bas du front un jour de rentrée des classes. Ensuite je me demande si mes contours de barbe sont toujours bien taillés, si j’ai le poil soyeux, si je ne devrais pas envisager d’actualiser mon dégradé etc. Comme je suis plutôt coquet, je pense à Hélène Barbier en me rasant comme d’autres cultivent leurs ambitions présidentielles. Et donc l’autre jour cette folle activité intellectuelle m’a amené à repenser à Sweeney Todd, ce barbier légendaire popularisé par la comédie musicale de Stephen Sondheim et le film de Tim Burton. On dit qu’il aurait tué ses victimes dont la chair aurait ensuite servi à farcir les friands de sa voisine la charcutière. Je ne sais pas trop pourquoi mais j’ai trouvé que ces friands résumaient bien l’ambivalence de l’univers musical d’Hélène Barbier, dont les chansons sont à la fois un peu timbrées et pourtant si appétissantes.

La Montréalaise d’adoption confirme ainsi qu’on a raison de la compter parmi nos chouchous des oustiders de la pop (j’allais dire « seconds couteaux » mais vous allez me trouver lourd). La recette reste quasiment identique à celle du premier album et consiste essentiellement à assembler quelques bouts de ficelle, au nez à la barbe des popeux savants. Seule différence notable : le chant en français sur certains morceaux comme La Peur ou Palissade. Le résultat s’intitule « Regulus », et sans être spectaculaire, il est toujours aussi séduisant, même s’il mérite une écoute attentive voire insistante : c’est un disque qu’il faut réécouter pour qu’il révèle toute sa saveur. Bon appétit !

Hélène Barbier // Regulus // Michel Records et Celluloïd Lunch, sortie le 18 juin. 

Hélène Barbier "Regulus" (Celluloïd Lunch/Michel Records, 18 juin 2021). -  MUZZART

 

 

 

  • 71
    Partages

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.