Lundi 12 novembre 2012, le Gonzaï Club accueillait, dans les locaux de Radio Campus Paris, Larry Debay, disquaire renommé depuis au moins trente ans et survivant de la dénommée crise du disque.

Dans de nombreux cas, associer passion et commerce a toujours été problématique. Mais, contrairement à beaucoup de ses collègues, Larry de la boutique d’Exodisc n’a jamais baissé les bras. L’aigreur manifeste que l’on rencontre d’habitude chez les tenanciers de fourgues à vinyles semble lui être totalement étrangère. Curieux et constamment enthousiaste, ce saint homme nous propose séance tenante une programmation des plus éclectiques, à commencer par l’un de ses derniers groupes fétiches : Clinic.

Tout au long de l’émission, Larry Debay reviendra sur ce qui, comme pour bon nombre d’entre nous, a changé sa vie, à savoir la recherche, inlassable, de l’épiphanie. Des années 60 à aujourd’hui, il n’a eu de cesse  de creuser, fouiller et enfin trouver le disque parfait, celui qui, dès les premières secondes, change toute la donne en imposant une lumière qui ne s’éteint jamais.

3 commentaires

  1. Quand j’ai vu la photo de l’article, je me suis dit qu’il s’agissait d’un article-hommage à Danielle Mitterand.
    Mais non, me suis trompé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.