Charleroi 2035. La ville est devenue une méga-tôle emmurée à la botte d’une secte lubrique et perverse. Masqués plus abominablement encore que les touzeurs de Eyes Wide Shut, les partisans sont du genre à capturer des pauvres gisquettes pour en faire de la chair à sacrifice. Miam Monster Miam, résistant convaincu, compte bien en découdre avec ce gang de barbares.

Dans ce remake gratiné de New York 97 à la sauce wallonne (accompagnée de ses frites), Big Miam suivra un schéma classique pour : 1) casser la gueule aux méchants, 2) sauver la belle, et 3) dynamiter le plus coriace des baddies. On en oublie les clichés, aveuglés par le ga(n)g. Monster Miam régalera même les affamés de gros plans ragoûtants en allant chercher ses pétards qu’il planque au fond du buffet. Il s’enfonce alors la paluche dans le bide à travers une cicatrice et en ressort avec un uzi au bout des doigts. Ça fait un gros « splouich » dégoûtant et une gerbe d’intestins ensanglantés dégouline. De quoi émoustiller les papilles du zarbi de Romero. Pas dikkenek sur la mise en scène avec ses effets spéciaux lo-fi et la pellicule découpée à La Machete, tous les éléments sont réunis pour qu’on réclame une version longue avec plus de Miam, plus de flingues et plus de sang.

Bon, la fin, on s’en doutait un peu, à Charleroi, c’est Miam qui fait sa loi puisque le Duke est caduc. Il n’y a qu’un seul hic sur les sept minutes de vidéo : la piste-son doit être entrecoupée de dialogues. Mais bon, c’est le prix à payer pour poser sur une intrigue un clip qui défrise.

www.miammonstermiam.com/
Miam Monster Miam & The Loved Drones // La Femme Plastique //
Freaksville (Discograph)

3 commentaires

  1. -Ca va bouchon?
    -Ouais ça gaze et toi bouchon?
    -Y’a pas foule ici
    -Ouais les autres ils sont tous sur NEGRE
    -Tu veux y aller faire un tour bouchon
    -Non merci bouchon sans façon ni contre
    -T’as pas la dalle?
    – Ouais mais j’ai pas un rond et t’as vu la blanche dehors???
    -Allez c’est moi qui régale et qui rince
    -Miam

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.