Où sont les limites, et surtout : comment les défoncer ? C’est un peu la question posée depuis le début de Musique Post Bourgeoise quelque part en 2014. Sept ans plus tard, Olivier Urman et Vincent Robischung ne semblent pas avoir trouvé la réponse et continuent de gueuler dans le mégaphone pour ce qui ressemble de plus en plus à du post-rap énervé, avec plus de colère que n’importe quel groupe de rock (pas compliqué) ou tout autre groupe faussement subversif.

Alors que la fin du monde est proche, et que l’explosion de Musique Post Bourgeoise n’a donc jamais été aussi proche, le duo annonce aujourd’hui la sortie de « La limite », un nouvel EP chez Misèrecords, le tout introduit par Qui, un titre furieux sur le temps et surtout gavé de punchlines en or massif dont vous on livre la sève : 

– « Tu peux toujours te brosser les couilles avec une assiette plate. »
– « Le passé a un double des clefs, il sait où est planquer le digestif et il va tout enculer : TOUT. »
– « Tu peux encore hésiter entre dormir debout et mettre un pull ».

Amateurs de révolution brûlée au troisième degré, cet EP est pour vous. Sortie prévue partout dans le monde (donc nulle part) dès le 11 novembre, suivi par une édition vinyle chez Pamela Records. Le « groupe » sera en concert aux Bains (Paris) le 11 novembre.

  • 200
    Partages

9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.