Habitué des clips interdits par le CSA, les freaks nantais de Albinos Congo opèrent un retour fracassant en ce début d’année avec la vidéo de Stay or Die. Un mini-film ultra gore qui devrait à nouveau choquer la ménagère, et que Gonzai vous offre en exclusivité, histoire de fêter 2021 comme il se doit.

Adeptes d’une esthétique bien trash, les Albinos Congos avaient déjà marqué les esprits fin 2018 avec une vidéo tordante dans laquelle ils trollaient délibérément des vieux effrayés dans un parc nantais. Près de deux années plus tard, leurs intentions n’ont pas changé : choquer la ménagère avec du sale, du violent, du chelou. Avec ce clip de Stay or Die, on se retrouve plongé dans un manoir paumé, une vaste maison noire remplie de bizarreries et de fous avec un pauvre petit chaton sans défense perdu au beau milieu de ce gros bordel malsain. Dans un décor obscur et sanguinolent peint d’un magnifique rouge et noir, on y commet les pires atrocités : des yeux arrachés au couteau par un savant fou au rire démoniaque, un chaton vivant cuit dans de l’eau bouillante, un gentil garçon tué à la hache.. Un véritable horror-show ultra-violent où les kids nantais vont au bout de leurs idées, de leur folie, avec une bande son idéale qui cartonne sa mère : du garage sombre, violent et malsain avec derrière le micro une sorte de Ty Segall totalement déglinguo, et un final en apothéose au moment même ou le sang et les flammes éclaboussent tout dans la maison hantée qui s’enfonce alors définitivement dans les limbes de l’enfer. Les paroles, « un espèce de yaourt qui parle du moment où tu es en teuf, où tu tournes en rond, bug sur des trucs et que tu demandes pourquoi tu restes », ont été torchées un soir de biture en tournée à Vigo en Espagne alors qu’ils avaient très mal aux pieds, une douleur qui leur a inspiré un scat improvisé qui s’est transformé ensuite en yaourt.

Pour ce qui est de cette dinguerie de clip, tout a été fait chez des potes artistes à Nantes qui possèdent une maison pas vraiment comme les autres, où ils se sont enfermés durant huit longues nuits, en oubliant le sommeil. Tristan, chanteur et guitariste, nous raconte ce tournage mythique:

« C’est une vraie jungle de plantes extraterrestres et d’animaux en tout genre (escargots albinos géants, poissons translucides, crapauds) qui se mélangent à des statues psychédéliques. Il y a aussi des installations sonores dans un décor tout droit sorti de Jumanji. On a juste mis de la fumée et quelques lumières. Les copains de Amazone nous ont rejoins, on s’est laissé possédé, et on s’est mis à se transformer : Marcienne en une sorcière avide, Gwenaël en bourreau sadique, Martha en princesse déchue de l’apocalypse, moi j’incarne une sorte de démon maléfique et Jean-Christophe, vrai prof de chimie dans la vie, devient un vrai docteur maboule ahah. Enfin notre bassiste Margot est le maître du temps omniscient qui accompagne les protagonistes au fin fond de l’enfer ». L’EP en question, une espèce de joyeux bordel garage et cosmique nommé « Space Jam » où le fantôme de Ty Segall rencontre la magie funeste des synthétiseurs, est né de façon tout aussi bordélique en 2019 à l’occasion d’une fumeuse tournée ibérique en FIAT DOBLO baptisée « Doblo Tour », dans un monde non covidé où les aventures foireuses étaient encore possibles : « Vu que notre dernier EP était en rupture de stock, on a enregistré et mixé à l’arrache une démo pirate à vendre sous le manteau en exclu à nos potos ibériques, histoire de payer l’essence de notre chère Fiat Doblo. On leur a vendu cette version bien pourrie ah ah. En rentrant de tournée on a foutu ça dans un Tascam en rajoutant quelques conneries, le tour était joué. ».

A cause du COVID, ils ont fait leur release party sur un terrain de tennis. Le disque est sorti le 23 septembre dernier, avec une pochette faite  dans le vaisseau spatial de Didier Poiraud qu’il stocke dans le jardin de sa maman. On attend maintenant le premier vrai concert, qui sera on l’espère aussi dingo que le clip.

Albinos Congo // Space Jam EP // Incredible Kids & Futur Records
https://albinoscongo.bandcamp.com/album/space-jam-ep

  •  
    134
    Partages
  • 134
  •  
  •  

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.