La Biélorussie a Molchat Doma. La Belgique Keeper Volant. La France a Les Clopes, groupe déprimant et dépressif mené par un personnage « un peu idiot » avec des lunettes et coiffé d’une perruque : Guillaume Patrick. En avant-première mondiale, voici le nouvel album « DEU ». 

S’il fallait choisir la B.O. des bureaux de Gonzaï, le titre Je fume des clopes dans un blockhaus noir parce que je suis déprimé serait surement dans le top 3. La chanson, parue sur le premier album du projet Les Clopes mené par Kim Giani, et sorti en 2019, est vite devenue un tube. La preuve irréfutable : il existe, depuis peu, un méme avec Drake de ce morceau. Un ascension fulgurante, certains diront, grâce à des thèmes qui sont ceux d’aujourd’hui : la dépression, la déprime, le glauque, les relations amoureuses qui ne mènent à rien, fumer des clopes, l’ennui, etc. D’ailleurs, quand on a demandé un mot à Kim sur l’album, voici ce qu’ils nous a répondu : « Les Clopes, avec l’album « DEU », sont hyper déprimés ». À l’instar des compilations « Russian Doomer » sur YouTube, qui regroupe le meilleur du pire de la coldwave russe nostalgique d’une époque qu’ils n’ont pas connue, Les Clopes sont à la fois ancrés dans le présent (les paroles, notamment, sur la pandémie mondiale et les villes qui ressemblent à des cimetières), mais aussi tournés vers le passé (la production, l’esthétisme). Deux mondes réunis une nouvelle fois sur « DEU », un disque composé de 10 morceaux tristes aux paroles que l’on pourrait décrire comme désabusées, sommaires, simplistes. Mais vous savez comme vous et moi qu’elles résonnent plus loin que le bout de leur nez.

Nul doute que la situation actuelle a joué un rôle sur l’ambiance de l’album, plus noire que le précédent et moins comique, avec des compositions qui frôlent avec l’envie d’un troisième reconfinement total afin de ne jamais voir la lumière du jour (Kamikazes (putain quel texte, fin de parenthèse), Bruit, HLM). Mais avec des titres comme Nos Villes ressemblent à des cimetières, Chienne de vie, Clopeu ou encore Polygame et Perplexe, Les Clopes ne pouvaient pas mieux nous accompagner dans ce nouveau millénaire.

L’album « DEU » des Clopes s’écoute juste ici et vous pouvez même l’acheter ici sans risque d’un cancer des poumons. 

  •  
    312
    Partages
  • 312
  •  
  •  

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.