Bloqué dans un multivers inconnu, Casse-Gueule lâche deux ans plus tard un clip pour La Triste Vérité extrait de l’album « Dictature et Mendicité », qui comme on le prédisait en 2017, attend toujours son heure de gloire. Et pourtant…

Depuis Stephen Hawking, tout le monde le sait, même si personne n’a rien compris à sa théorie : le temps n’est pas linéaire. Il connaît des rebonds, et n’a ni début ni fin. Un peu comme la trajectoire de Casse-Gueule qui joue les balles de flipper dans les confins du cosmos et lâche un clip pour sa Triste Vérité sortie en 2017 et qui, pourtant, est tellement d’actualité. Bienvenue dans leur dystopie pixellisée où l’effondrement et la fuite s’illustrent en BD.

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares