Le titre s’appelle Houston Part 1 et il fait partie de l’immense réédition des quatre premiers albums de l’Allemand.

Si on vous parle souvent de Krautrock ces temps-ci, c’est qu’il y a plusieurs raisons : un nouveau magazine consacré (en partie) à ce sujet, un concert de l’ancien membre de Neu! à la Maroquinerie samedi 20 avril et la récente sortie du coffret « Solo » en février, qui regroupe les quatre premiers albums solos de Rother. Trois bonnes raisons de se replonger dans l’Allemagne des années 70 et l’histoire de groupes plus connus en France ou en Grande-Bretagne que dans leur pays.

Michael Rother sera donc sur la scène de la Maroquinerie le 20 avril avec Steeple Remove.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.