Qui a envie de travailler en juin ? Pour ceux qui cherchent une bonne excuse pour se faire la belle et barboter les pieds dans l’eau, Gonzaï a trouvé LA solution : le festival Pyramid, là où le cousin d'Edouard Balladur inventa la ville du futur, il y a pile 50 ans.

Les 15 et 16 juin 2018, le festival Pyramid investira les rues de la Grande-Motte pour un rassemblement de deux jours entièrement dédié aux musiques synthétiques. A l’occasion, des artistes comme Perturbator, Chassol et Acid Arab se succèderont dans un décor de béton et d’architecture futuriste. Un week-end pendant lequel le festival s’attachera à créer la bande-son de la ville, faisant résonner des musiques d’avant-garde dans leur décor naturel. Le plus beau dans l’histoire c’est que la billetterie est déjà ouverte.

Toutes les informations sont à retrouver sur le site du festival en cliquant sur le lien.

pyramid-festival-2018-poster

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.