On a testé l'intérieur du cool du groupe belge Triggerfinger. Le trio des vieux loubards s'est affalé sur un canap' tout en buvant du thé pour parler de substances illicites, du pouvoir de la musique et de leur reprise de Lykke Li. Trois minutes pour vous convaincre, alors : cool ou pas cool ?

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.