Jean Felzine descend de sa Mustang et signe un petit chef d’oeuvre en solo

Il y a des retours qu’on n’espérait pas, ou plus. Le premier EP solo de Jean Felzine, bien connu des anciens jeunes rockeurs pour ses albums avec Mustang, en est un. De taille. Seul avec ses boites à rythmes et un clavier, il entre enfin dans le grand panthéon de la chanson française racée en 5 titres, dont une reprise de Jean-Luc Le Ténia et Etat stable, à découvrir dès maintenant. Les esthètes reconnaîtront certainement le clin d’oeil (inconscient ?) au Jealous Guy de Lennon; les autres salueront cette obstination, pour le coup payante, et marquée par une épure qui fait l’effet d’une bouteille de Destop dans le gosier.
Lire l'Article