JONATHAN RICHMAN
Modern Lover

Un mec capable de tenir 5 minutes 55 sur une chanson parlant d’un marchand de glaces à base de « ding ding » et de « wouh wouh » tout en la rendant complètement addictive mérite un hommage encore plus gros que le plus gros des Cornetto. En attendant la Flèche (d’or) le 29 mars prochain, petite carte (d’or) chez Gonzai à Jonathan Richman.
Lire l'Article
Partager