« Ah ouais, bah on y va alors ? »

Sérieusement, qu’est-ce que vous voulez qu’on vous dise ? Vous savez pertinemment que Restons Sérieux s’impose comme l’évènement de l’été, alors à quoi bon essayer de vous convaincre, puisque de toute manière, vous allez vous y rendre. Commençons (tout de même) par le début : l’affiche donne le ton. Sans même voir la programmation (encore une fois excellente), on sait que ce festival – qui se déroulera au Supersonic du 10 au 14 juillet, va une fois de plus tenir ses promesses. Ensuite, on nous certifie qu’il y aura la crème des « belles gueules cramées de la musique française libre et décomplexée. »

Résultat ? L’équilibre est une fois de plus accompli avec une programmation hautement dosée de groupes aux styles distincts mais pas incompatibles pour autant. La weird pop de Pastel Coast viendra se mélanger au punk de Pierre & Bastien, qui viendra s’arc-bouter contre les expérimentations Kumisolo, elles-mêmes paveront la voie pour les artistes plus confirmés (Bertrand Burgalat, Marietta, Guerre Froide, Ricky Hollywood) et les groupes les plus déviants de France (Spagguetta Orghasmmond, Guili Guili Goulag, Keruda Panter, Cachette à Branlette). Restons Sérieux, c’est le « made in France » malin, celui qui ne se la raconte pas, mais qui, au-delà de prouver que la France regorge de formations exquises et méritantes, fait simplement du bien.

La troisième édition du festival Restons Sérieux se déroulera du 10 au 14 juillet au Supersonic à Paris. C’est GRATUIT (sauf le vendredi et samedi à partir de 23 heures où il faudra débourser la somme de 5 euros). Plus d’infos par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.