Rock à la casbah laisse Carte Blanche à Lionel et Marie des Liminanas. La couleur musicale de leur sélection est riche et éclectique en parfaite adéquation avec les univers cinématographiques que nous livre ce duo Perpignanais depuis quelques années. Nous les avons rencontré juste avant leur concert au Labo de Vienne, une interview de 20' avant de monter sur scène.

Les Liminanas ne sont pas issus de la génération spontané du rock garage, ils n’ont pas ingurgité des mégaoctets de rock garage, n’ont pas décidé autour d’une bière de faire de la surf ou du blues, ils n’ont pas 20 ans. D’ailleurs, il y a eu des groupes avant The Liminanas, tels que les Bellas, que SDZ et Les Disques Steak Records ont eu la bonne idée de rééditer en format vinyle. Et puis, Les Bellas se sont séparés et Les Liminanas sont enfin nés en duo, avec Marie derrière les futs et Lionel à la six cordes. Une première composition balancée sans trop d’attente sur une page Myspace de fortune et dans la foulée deux gros labels indé us Trouble in mind Records et Hozac Records sonnent à la porte. Lionel et Marie sont accueillant et généreux, ils ouvrent grand la porte et promettent aux deux labels un LP. Le premier qui pourrait s’intituler « Introducing The Liminanas » sortira en Avril 2010 avec le single Je ne suis pas très drogue. Comme Les Liminanas ont pour habitude de tenir leurs promesses, ils offrent donc leur second LP (été 2012) au label de Chicago Hozac Records. Le disque s’appelle « Crystal Anis », véritable merveille de rock sixties teinté de la culture des yéyé française.

Rock à la casbah leur donne aujourd’hui carte blanche. La couleur musicale de leur sélection est riche et éclectique en parfaite adéquation avec les univers cinématographiques que nous livre ce duo Perpignanais depuis quelques années.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.