Il y a des découvertes que l'on met du temps à faire, des objets que le temps nous épargne, nous laissant maturer pour que la rencontre soit d'autant plus riche. En juin 2012 sortait la compilation "Beat from Badsville – trash classics from Lux and Ivy's vinyl mountain, vol 1", une collection de singles des années 50 et 60 dont nous mesurons seulement aujourd'hui la qualité et la pertinence. Merci Stag-O-Lee records, merci.

L’objet rappelle le travail entrepris par le label français Born Bad qui, avec les compilations « Songs the Cramps Taught Us », nous offrait une collection des originaux des titres phares que les Cramps avaient repris et menés à la consécration. Dans cette émission, nous vous proposons d’écouter un grand échantillon de ce que « Beat from Badsville vol. 1 » vous réserve.
Comme de gros fainéants, nous avons pris le parti de diffuser un maximum de ces singles que l’Histoire a voulu occulter. Du doo-wop bancal, du rock’n’roll DIY, de l’exotica douteuse… Ces perles ont été dénichées dans la collection pathologique de disques du couple plus rock que le rock. Pour équilibrer le tout, c’est l’album « Life », de l’intouchable et pourtant écorché Andre Williams, qui trônera en production artistique de la semaine.

rock à la casbah # free podcast

#384 – beat from badsville ! by casbahradio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.