Victime de femmes cougars à guitares, Jack White a ressorti de leurs tombeaux les vieilles stars désuètes du country folk américain. Dans le même temps, Dylan reste l'étalon or du folk contestataire, sorte de tête de gondole de la protest song acoustique. Liftées ou ridées, les voix caillouteuses et chevrotantes du folk sentent la naphtaline et se résument pour la plupart à de la musique traditionnelle, au même titre que la musette en France.

Ce jugement à l’emporte-pièce est injuste, car les habits que revêt la musique folk sont multiples et résolument modernes. Le folk peut être noir, fantasmagorique et angoissant, à l’image de Cult of Youth ou Vernon Selavy dont le premier LP est disque de la semaine. Il devient urgent et punk sous les coups de boutoir d’un Patrik Fitzgerald, père du punk folk dans les années 80, ou électrifié par le Valentinois de H-Burns et recomposé en western song avec Harold Martinez et Slim Wild Boar.

Soyez attentif, car la Casbah s’est aussi fait plaisir en programmant deux covers hors normes de Gainsbourg, ainsi qu’une bollywood song accompagnée d’une exclu des Dirtbombs.

rock à la casbah #63 – free podcast

Trash Folk et puis non….. by casbah records presents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.