Dans une loge de fortune, l'homme-orchestre vérifie un à un ses instruments, tel un soldat montant et démontant sa Kalachnikov. Un souffle sec pour l'harmonica, un chiffon humide sur les touches du clavier et quelques frappes claquantes sur la grosse caisse et le charley. Insert coin.

Tout est prêt, l’énergie est en lui. Tout peut exploser. Le lieu n’a pas d’importance. Une grande salle de concert blindée de monde ou un petit boui-boui rempli de poivrots qui s’épuisent sur une marquisette éventée et bon marché, il va tout donner. Lorsque l’on se retrouve seul face au public, la tricherie est interdite. Il doit tout leur donner. On ne peut pas être en dessous, jouer sur un faux rythme ou se cacher derrière qui que ce soit. Il faut tenir le show, quoi qu’il arrive. Urban Junior est un Suisse riche de culture hip hop électro mais fan de rock. Il a sorti son dernier LP, “Two Headed Demon”, sur le label suisse de référence Voodoo ryhthm Records et livre un brûlot de blues electro-trash sans concession.

Benjamin l’a rencontré en novembre dernier au Clacson, à Oullins, lors du Big Tinnitus Festival. L’occasion d’une bonne tranche de rigolade, car le monsieur ne se prend pas au sérieux et nous dévoile les coulisses de sa musique. Il a également concocté pour une nous une playlist folle avec le Muppet Show, Kraftwerk, Henri Mancini ou les Monsters. Si la curiosité vous habite, insert coin !

#374 – Freak is the Artist – Urban Junior by rock’n’roll casbah

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.