Plutôt habituée à se frotter aux labels qui naviguent dans les sillons du punk, du blues et du garage, la Casbah n'a cependant pas hésité longtemps avant d'organiser cette rencontre avec les fondateurs du label Les Disques de Plomb, label orienté bruit, nuisance et mélodies fédératrices, c'est-à-dire "noise" dans le petit Robert anarchiste pressé à 52 exemplaires. Le temps de ranger un peu le bordel, remettre une tenue décente et brancher les micros, nous étions prêts à ouvrir la porte du studio et l'horizon musical de Rock à la Casbah.

Il faut dire que les Disques de Plomb, c’est un peu la famille. Attention, notre sang n’est pas mêlé, mais géographiquement ils sont de la maison : le matin, nous lisons la même info locale d’une ville qui étouffe de par ses aspirations bourgeoises. Et donc dans la Drôme, près de Valence, Johan et Pierre ont décidé de sortir des disques.
Il y a deux ans, les compères sortaient Binaire, une galette d’un duo marseillais aujourd’hui sold-out. Depuis deux ans effectivement, le Plomb a pris du poids. Sont venus bourlinguer sur leurs disques des artistes à la réputation burnée : entre autres, les Lyonnais de Zëro qui sortent un split avec Marvin suite à une tournée, le collectif / projet / groupe / orchestre L’Enfance Rouge enregistre sa confiance dans le label sur les sillons d’une galette, et L’Étrangleuse, nouvelle sortie, qui se démarque dans le style du catalogue, pour confirmer cependant les goûts pas dégueulasses du tout des Disques de Plomb. C’est donc l’héritage des Jesus Lizard, Sonic Youth, Swans des années 90 que les Disques de Plomb transmettent à leur manière. Et le DIY, bien sûr, dans cette époque où l’industrie du disque est une traînée dont plus personne ne veut. Une émission un peu intimiste, entre voisins, à petite échelle, là ou la musique de qualité se récolte encore.

rock à la casbah # 44 : podcast ici

 Emission 360 – les disques de plomb by rockalacasbah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.