Il y a des expressions comme ça, que le public utilise très franchement pour perpétuer la longue tradition de la stupidité qui les unit. « À poil » sera l'exemple parfait de l'inter-communication au delà des langues qui rassemble un public rock. Je ne sais pas comment ça se dit en cingalais, mais je suis sûr que l'intention suffit à comprendre le message lors d'un concert à l'ambiance bien chaude, à la bière bien répandue de partout par terre. Une de ces expressions est aussi « dans le rouge », voulant dire très simplement : achève-moi fort, prends-moi dur, je veux sentir la basse gronder encore en moi à mon réveil demain matin.

C’est dans cette longue tradition que le label à l’honneur aujourd’hui s’intitule In the Red Records. Label américain de crasse garage de luxe, et sans vouloir trop en faire, In the Red est tout simplement un des meilleurs labels que notre époque ait à nous offrir. Le label possède des signatures phares telles que Jon Spencer Blues Explosion (qu’on se refuse à appeler par son nouveau nom depuis quelques années, « Blues Explosion », chiant comme la pluie le samedi), Kid Congo (ex-Cramps, Gun Club, Nick Cave and the Bad Seeds… un CV qu’on ne jette pas à la poubelle), The Gories, Dirtbombs, Black Lips, King Khan, Ty Segal0, Oh Sees etc. Non, sérieusement, ils y sont tous passés. Suite à une compile généreuse offerte par le label pour faire le point, nous consacrons donc cette émission au rouge. Un rouge généreux, profond, où se mélangent toutes les associations, le rouge sang, le rouge luxure, le rouge piquette, le rouge amour. À écouter les yeux plissés, les dents plantées dans les lèvres, les muscles crispés et les poings serrés. Conseil d’utilisation : relâcher le tout après utilisation et cracher sur qui bon vous semble.

rock à la casbah – free podcast

Emission 359 – In the red records by casbah records presents

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.