Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais chacune de nos émissions commence par un fou rire du maître du hi-energy, nommé "face de cuir" pour sa préférence à ce qui colle, sue et s'assimile à la douleur. Il a bien raison de rire ma foi, on se poile tellement avec le Rock'n'Roll.

Chaque semaine est une nouvelle aventure dans un recoin différent de cette immense pièce où les disques s’accumulent et s’accouplent. Cependant soyez en sûrs, Rock à la Casbah ne sera jamais le centre des archives du rock’n’roll, là où les rockers ressemblent à des vieux bibliothécaires conservateurs. Parce qu’après tout, la musique n’a pas écrit l’histoire, elle n’a fait que la suivre. Désacralisons la un peu. Chez nous la chair est fraîche et laborieuse, notamment cette semaine avec Deer Tick, formation folk-blues-rock américaine qui enchaîne des albums depuis 2007. Cette semaine donc, hommage au dernier album de Deer Tick chez Partisan Records pour évoquer un groupe dont nous n’avions pratiquement jamais vanté les mérites auparavant.

Pour le reste, la recette est bonne, la recette reste la même. Des artistes novateurs du principe bottom-up, où comment la créativité est toujours meilleure après 7h50 de boulot à l’usine (pointeuse en main) que après huit heures de négociations avec l’industrie du disque – avis aux fonctionnaires du rock. The Jackets nous sort un album sublime de garage 60’s avec une voix féminine entre folie zombie et soul revival, le Blues retrouve du corps avec les Canadiens de The Speaking Tongues et la sublime Holly Golightly se fait pas trop chier en reprenant les titres de son Best-Of avec les Brokeoffs. Exception qui confirme la règle, c’est avec un cœur tourné vers l’histoire ancienne qu’on diffuse un titre du MC5 pour annoncer la mort de Mickael Davis, bassiste du groupe qui voulait changer le monde à base de guitares. Ce fût un échec, mais c’est bien de le savoir.

Rock à la casbah #40 – free podcast

Emission 356 – Deer Tick by casbahradio

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.