Et si le blues n'était plus la propriété des Américains ? Depuis quelques années, les sonorités lascives de cette musique hantée par les esprits torturés naissent aux quatre coins du monde. On se souvient de Bombino qui a popularisé jusqu'au pays des cowboys le blues touareg. On évoque avec plaisir les Finlandais de Talmud Beach ou du français Chicken Diamonds.

Cette semaine, c’est un suédois Bror Gunnar Jansson qui fait parler la poudre avec un LP ”Moan Snake Moan” impeccable. L’émission laisse le micro à Thomas, co-fondateur du festival Blues Rules de Crissier. Ce festival champêtre accueille cette année Léo Welch, papi de 80 ans passés, la famille Burnside ou le trio helvète bricoleur des Hell Kitchen dans un château proche de Lausanne les 7 et 8 juin prochain.

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.