Ces mecs-là sont nés d'une grosse imposture. Aucun talent, une technique plus qu'approximative et des looks de geek. Il s'en est fallu d'un cheveu pour que l'aventure ne débute jamais. Seulement l'oreille affutée de JB Wizz (born bad) a décelé le truc. Six ans plus tard, le trio commet son troisième LP et la presse unanimement les caressent dans le sens du poil.

Pour la Casbah, les avis sont partagés. Un coup che’veux et un coup che’veux pas. Malgré les coques de l’équipe, c’est la frange féminine de l’équipe qui a coupé court le débat en imposant « Bum » comme le disque vedette de ce numéro. Comme dirait Rocco,  ‘‘à la fin c’est toujours la queue-de-cheval qui a raison’‘. C’est avec un ton sùr que nous rendons hommage à ces chics types.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.