A la manière des gilets jaunes rédécorant la Capitale tous les week-ends depuis bientôt 4 mois, Etienne Blanchot, ex programmateur de Villette Sonique et créateur du festival Ideal Trouble, se retrousse encore une fois les manches avec trois jours dédiés au lien étroit entre architecture et musiques angulaires. Ca s’appelle Closer Music et ça n’a évidemment rien à voir avec le magazine de news people.

Au programme, du très lourd : commençons avec le plat de résistance, aka Robert Görl de DAF, en tête d’affiche de la soirée du 25 janvier à l’intérieur du bâtiment Lafayette Anticipations (4ième arrondissement de Paris, comme ça tu pourras un peu faire du tourisme au passage).

A ses côtés, la sœur de l’actrice Marie Gillain, Céline, avec ses mélodies dérangées récemment publiées chez le toujours aussi discret label Antinote.

A noter aussi la présence de Tôle Froide qui devrait vous rappeler les belles heures de la pop minimaliste des eighties (Deux en tête).

Et pour le reste, comme tu es un gros curieux, on te laisse cliquer sur le lien pour découvrir le reste de la programmation. On va quand même pas faire tout le boulot ni te raconter toute l’histoire ; mais si tu as encore cinq minutes à perdre, voici deux fiches lecture :

L’interview du patron Etienne Blanchot racontant son parcours depuis le début des années 2000

Une interview croisée avec Samuel Aubert des Siestes Electroniques sur le rôle (compliqué) des programmateurs de festival.

Le Closer Music, du 25 au 27 janvier à Paris, toutes les infos sont ici.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares