Ah... lorsqu’il s’agit d’exploser la cervelle de l’auditeur à grands coups de crissements soniques en psalmodiant des inepties sur le diable chevauchant une flopée de filles à peine nubiles ou des poésies absconses (normal qu’on n’y comprenne rien : c’est de l’Art) récitées par dessus une masse bruitiste informe, là, il y a toujours du monde.

Mais quid des chansons ? Des textes ayant un sens compréhensible du berceau à la tombe ? Peu y sont parvenus, et dans ce peu, restent les incontournables : Dylan, Reed, tout le Brill Building, Randy Newman, certains membres de la confrérie soul, le blues-folk-country surgi au beau milieu du 20ème siècle et tant d’autres oubliés ou sacrés, et Bowie, plus complexe et imagé certes, mais d’un intérêt évident. Quant aux Français, le tri reste encore à faire… On l’aura compris, la dernière fournée de la Radio Gonzaï Team s’attaque à la moelle, aux chansons dont les textes comptent.

Radio Gonzaï #15 : Paroles, paroles (part 1) by Gonzai

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.