Comment passer à côté d’un concept aussi surévalué et marketé que celui annoncé comme étant musique du monde ? Et d’abord qu’est-ce au juste ? Tout dépend du point de vue d’où l’on se trouve. Un Camerounais normalement épris de makossa devrait trouver les orchestrations 60’s de Michel Colombier très exotiques, c’est évident, et un bon disque reste un bon disque, d’où qu’il vienne (voire de nulle part, tel le bien nommé I Hear A New World de Joe Meek). Son contraire est aussi valable : une daube reste une daube, pour preuve Johnny Clegg, les productions Real World où les artistes du label – au son déjà allégrement tronqué par le couillon numero uno Peter Gabriel – n’ont rien à envier à Francis Cabrel et sa poésie pour paysans.

Bon, Johnny Jet s’était ramené de Turquie, le bock en bois coiffé d’un fez rouge brique, avec un disque assez surprenant : une compilation authentiquement pop, pleine de furieux massacrés au kif, un artefact somme toute jubilatoire donnant ici le coup de feu pour deux heures de voyage chic et typique. L’équipe de choc Radio Gonzaï s’est donc empoignée autour de la table, exhibant obsessions personnelles, plaisirs coupables et trésors enfouis à écouter par temps maussade, parce qu’un été, même indien, ne dure jamais.

Emission écoutable/téléchargeable sur notre compte Soundcloud, et toujours le podcast Itunes en cliquant ici.


  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.