Quand il n’est pas occupé à raccourcir la durée de vie des artistes de son label du Turc Mécanique, le dénommé Charles Crost, bien connu des services de police, officie aux platines sous le nom de Pasteur Charles. Mais contrairement à ses confrères du Vatican, la seule pédophilie dont il est ici question, c’est celle des vieux titres New Beat qui rajeunissent sous ses petits doigts d’éternel party maker.

Juste avant son set sur notre Gonzaï Night à Lyon avec La Jungle et Usé, voici une mixtape pour réchauffer les Gilets Jaunes et autres intermittents de la manifestation.

Pasteur Charles, au mix le jeudi 22 novembre au Sirius à Lyon dans le cadre du festival Riddim Collision avec Gonzaï. (Crédit photo Une : Sarah Bastin)

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.