Le projet de Nico (USé) et Carine (Krinator, Badaboum), baptisé Les Morts Vont Bien, sort de sa tombe en septembre avec un premier album.

Sur scène, Nico est assis. Et parfois debout. Il fracasse sa guitare avec ses baguettes et assiste au chant Carine, elle tout le temps debout, devant son synthé. À eux deux, ils forment Les Morts Vont Bien et violentent la musique pour la rendre plus belle. Parfois en allemand, mais aussi en français, ils crient, hurlent et braillent comme pour les réveiller, ces morts. Sur leur premier album, composé de sept nouvelles compositions écrites au fil des années dans une cave en Picardie et de quatre morceaux issus d’un premier maxi, le duo alterne entre instrumentales violentes (Pamela Reynolds, Je veux sortir) et des ambiances glauques, stagnantes et amorphes (dans le bon sens du terme).

L’album « Les Morts Vont Bien » vient de sortir sur Kakakids et 1000 balles. Et on peut l’écouter juste en bas.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares