Le titre de cette news est il est vrai un peu pourri, mais les raisons de se réjouir étant hélas peu nombreuses, l’annonce d’un nouvel album du duo perpignanais exigeait la simplicité et la concision d’un bon riff. Le groupe est déjà en tournée française et ‘’Malamore’’ s’annonce comme une réponse idéale aux punchlines cramées de Booba et aux poses de mannequin des rockeurs subventionnés.

Ces deux là, on les aime d’un amour inconditionnel. Lionel et Marie, nos White Stripes français (en bien meilleurs, en beaucoup moins chiants, en moins marketé : bref, rien à voir avec le gros Jacko en fait) pourraient bien reprendre le répertoire de Boby Lapointe à la guitare fuzz comme jouer la Marseillaise au pipeau qu’on continuerait de les soutenir tellement leur vision d’un rock sans concession perdure d’album en album, quand bien même la vieille garde journalistique semble à peine découvrir qu’on tient là le meilleur groupe de rock français des cinq dernières années.

pochette
« Malamore », à paraître en avril, n’a pas le son de la révolution contemporaine – pas de vocoder, pas de morceau nommé Selfie ou Poke moi. Eternel changement dans la continuité, force tranquille dans une époque où tout se joue en surface, tarte dans ta gueule de digital native n’ayant peut-être même jamais vu une guitare de près, ce nouveau disque fait suite au ‘’Traité de guitarres triolectiques’’ avec Pascal Comelade, encore présent en featuring sur le disque ; et là encore, ça sent le cheval. Ne vous fiez pas à l’effet d’annonce (Peter Hook apparaît sur un morceau somme toute dispensable) car la vérité est ailleurs. Le véritable made in France avec lequel on te casse les bonbons toute la journée, cette exception culturelle tellement exceptionnelle que t’en peux plus de la supporter tous les jours à la radio avec des chanteurs même pas correctement trépanés ; c’est eux. Et puis c’est pas tous les jours qu’on a la chance de voir le sosie de Demis Roussos défoncer 99% de la concurrence dite garage.

Gonzaï sera à leurs côtés les 27 février à Clermont-Ferrand et le 19 mars à l’Ubu de Rennes. Le groupe est en tournée française (voir dates ci-dessous) jusqu’à ce que tu te décides à bouger ton gros cul pour aller les voir.

soiréee

Les Liminanas // Malamore // Because (sortie le 15 avril)

26/02 : LE TRANSBORDEUR (LYON)
27/02 : LA COOPÉRATIVE DE MAI (CLERMONT FERRAND)
12/03 : LE SONAMBULE (GIGNAC, 34)
18/03 : ROCKSCHOOL BARBEY (BORDEAUX)
19/03 : L’UBU (RENNES)
24/03 : LE METRONUM (TOULOUSE)
26/03 : FEST. LES FEMMES S’EN MÊLENT (CHARLEROI – BELGIQUE)
15/04 : BOURGES – LE 22
26/05 : FEST. LES INDIGÈNES (NANTES)
27/05 : LA CARÈNE (BREST)
28/05 : FEST. DU 106 (ROUEN)

  •  
  •  
  •  
  •  

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.