"On monte un café-concert en Ardèche?". On en est tous là, à se demander si nous aussi on aurait le courage de vivre un peu différemment, de s’installer dans les bois, de faire le road-trip en voiture de paris jusqu’un Afrique du sud, ou de partir vivre sur les traces d’Edward Abbey dans l’ouest américain. This is Redeye, lui, est parti faire un voyage et s'installer sur les traces de son enfance américaine.

En attendant de faire ou pas le grand saut, vous pouvez toujours écouter sa bande son imaginaire de Walden, le livre de Thoreau, pour rêver pendant dix-sept minutes aux autres vies que vous pourriez avoir.

C’est comme un sursaut de lucidité, un besoin de débrancher son téléphone, partir en van, se perdre en Alaska devant la rivière Teklanika et peut être mourir au milieu de la nature. Penser trouver la réponse devant le vieux bus rouillé de Chris McCandless, héros malgré lui de Into the wild, juste avant d’être rapatrié par Europe assistance.

Thoreau, le père, fondateur d’un nouveau mythe du retour à la nature, une ZAD proche tous commerces, un mélange de fascination pour les personnages de Captain fantastic ou de Ted Kaczynski, protagoniste bien réel de la série Unabomber et forcément une certaine aversion pour l’homme robot ultra connecté, pantin stupide travaillant pour une multinationale et se  gavant d’huile de palme et de Nutella.

Time spent in the woods : the Walden imaginary soundtrack now streamable / downloadable for free on the band's bandcamp,…

Gepostet von ReDeYe am Sonntag, 21. Januar 2018

Comment s’en sortir sans manger des graines ni sauver son âme en pratiquant le yoga ? Comment s’imaginer sortir vainqueur d’une époque où la durée de vie de votre post et de votre pensée n’excède pas quelques heures? Peut-être que certains s’en sortent mieux, qu’ils n’étaient pas faits pour cette course et que leur route aurait davantage accroché un stranger than paradise qu’un stranger things. This is Redeye fait partie de ces gens qui ne s’intéressent pas au superflu, dix-sept minutes de musique suffisent pour se retrouver devant l’étang, hors du tumulte. “Parce que je voulais vivre sans hâte, faire face seulement aux essentiels de la vie.”

Thisisredeye// Map to a soundtrack walden // Sortie K7 et dispo sur le Bandcamp
https://thisisredeye.bandcamp.com/album/map-to-a-soundtrack-walden

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.