Le monde se divise en deux catégories : ceux qui écoutent des niaiseries youtubées comme celles servies par le duo d’instragrameurs de The Pirouettes, et ceux qui ne parviennent à ressentir le poids du bonheur qu’en écoutant des musiques sombres avec un petit nuage noir au dessus de la platine. Le nouvel effort des Marquises, “La Battue”, est évidemment à classer dans la seconde catégorie et le clip du titre éponyme, à découvrir ici en exclu, un beau mouchoir dans lequel empaqueter tous vos chagrins.

Ce n’est pas parce qu’on appelle son nouvel album “La battue” qu’on perd finalement à la fin. Derrière ce nom qui aurait parfaitement pu inspirer un énième disque téléramesque à Benjamin Biolay, on trouve Jean-Sebastien Nouveau, qui n’est d’ailleurs pas tant que ça puisque son projet fête en 2020 ses 10 ans d’existence. “Je suis obsédé non pas par les catastrophes, mais la disparition, la perte” expliquait-il récemment dans une interview, et à l’écoute de ce nouvel album, on ne peut qu’être envahi par ce spleen collapsologue. La perte ici, c’est autant celle du monde d’avant que celle des artistes qu’on a tant aimé aimer et qui, peu à peu, glissent dans l’oubli, le passé.

Le clip de La battue réalisé par Nick Uff (déjà vu sur The Rip de Portishead, excusez du peu) est une bonne introduction à l’album dans son intégralité; une espèce de marche avant le ravin qu’il faudra apprécier à sa juste valeur, loin des divertissements imposés par l’industrie. A leur manière, ces Marquises sont une résistance à un monde trop gai et lui oppose la réalité d’une musique qui, de bout en bout, sonne juste. Plus dur sera le chut.

Les Marquises // La Battue // Sorti le 05 juin chez les Disques Normal
https://lesmarquises.bandcamp.com/

9 commentaires

  1. Alexandre “Persévérance”, merci pour ton esprit définitivement très affuté. Ta justesse d’analyse nous manquait tellement…
    En tout cas tu n’es pas UN GROS SUCEURS DE ROUE de la langue française, ça c’est certain.
    D’ailleurs, c’est dommage que tu ne connaisses que cette expression que tu repends un peu partout sur tous les sites de musique que tu connaisses. Ça pourrait être intéressant… et tu pourrais aussi après essayer de faire des phrases, tu découvrirais ainsi que l’on peut formuler des pensées, des réflexions.
    Mais je crois que tu préfères déposer tes petits cacas un peu partout, c’est bien plus rebelle !
    Tu sais, tu es définitivement plus un “gouailleur” qu’un “passeur”. Dommage pour toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares