Qu’on nous pardonne ce titre inspiré par les célèbres pâtes françaises : il eut été difficile de résumer en quelques mots l’impression qui se dégage à l’écoute de “Wachaga”, nouvel album de l’Israélien Kutiman enregistré au milieu du peuple bantou, sur les hauts du Kilimandjaro. Un nouveau titre, Awake in the Rain, permet de se faire une idée plus précise de ce jazz à la fois magique et psychédélique.

On a dû se frotter les yeux trois fois : sur le compte Youtube de Kutiman (aka Ophir Kutiel), plusieurs mixs dépassent le million de vues et pourtant, son nom, ici, évoque au mieux celui d’un méchant robot sorti de Power Rangers. Voilà pourtant une quinzaine d’années que l’homme touche-à-tout passé par la case jazz et musique contemporaine s’évertue à collecter des sons, mélanger les cultures pour faire pousser de nouveaux disques.

Le prochain, “Wachaga”, est un bel exemple : il est le fruit d’un voyage en jeep en 2014, et on imagine la tronche des Wachaga (un peuple bantou) en voyant débarquer Kutiman sur les neiges du Kilimandjaro (qui sont éternelles, comme chacun sait). A l’image de Thylacine, Chassol et même Damon Albarn, le musicien prolonge l’exercice du field recording et enregistre tout, mais pas n’importe quoi. On entend des chants lointains, des lignes d’orgue à la Ray Manzarek, de l’électronique planquée dans les coins, des instruments célébrant les cultures ancestrales, surtout, et une certaine mythologie du jazz, à la fois ancestrale, vaudou et intemporelle.

Ca s’écoute juste en dessous, et pas de risque de procès pour appropriation culturelle.

Kutiman // Wachaga // Sortie le 17 juillet chez Siyal Music
https://kutiman.bandcamp.com/album/kutiman-wachaga-vinyl-cd-digital

6 commentaires

  1. APPROPRIATION CULTURELLE BOUH !j’aborre ces cloportes du nouveau siecle qui pille cultures et patrimoine DEPUIS DES ANNEES pour faire les malin aux terrasses des nouveau bars branchouilles à PARIS. SUCEURS DE ROUE !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares