C'est avec pudeur et élégance que Japons, quartet sorti de nulle part rassemble guitares nostalgiques et disco japonais au sein d'un seul et même EP sobrement intitulé "Lost". Avec un nom pareil, la boucle est déjà bouclée.

Japons vient de sortir son premier EP avec un bon cocktail fait de ballades tantôt fortes (Pillow TalkSunny Stuff) tantôt fragiles (Lost); et c’est un savoureux mélange de pop sereine et de disco distordu, mélange qu’avait déjà proposé un certain Ariel Pink, influence majeure du groupe, avec des titres tels que White Freckles et Time To Live.

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Le quartet livre un premier EP entre calme et tempête avec une voix claire à la Durutti Collumn d’un côté et des textures de guitares 80’s à la Prefab Sprout de l’autre. A part ça, n’allez pas dire aux parisiens qu’ils font de la pop marine à la Mac Demarco; Japons préfère citer comme références des maitres du disco japonais à l’instar de Haruomi Hosono et de Shintaro Sakamoto.

« Lost », premier EP de JAPONS, à découvrir sur Bandcamp. 
https://japons.bandcamp.com/releases

LOST by Japons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.