Aucun souvenir d’où j’ai bien pu lire que tous les trucs U.S intéressants venaient désormais de L.A et non plus de New York. Il s’agissait probablement d’un post écrit par un mec un peu geekos n’ayant jamais foutu l’ombre d’un seul pied sur le continent américain (moi non plus, pour être tout à fait franc), mais qui pensait en être, le genre à militer pour le grand combat east coast/ west coast après avoir vu Notorious.

Entre les deux et au milieu de bien d’autres régions, il est important de ne pas négliger le Texas. Pour constater que l’herbe est peut-être bien plus forte qu’ailleurs sur les terres de Lightnin’ Hopkins et du 13th Floor Elevators. Et d’Indian Jewelry.

Plutôt que de voir Totaled sous le prisme Front 242/Spacemen 3/Suicide, je préfère l’aborder comme le moment où enfin le groupe  revient de la noise embrumée entre deux riffs de guitare à la manière de pour reperdre ses esprits et sortir la meilleure chose qu’il n’ait jamais enregistré. Comme les champs magnétiques du Triangle des Bermudes engloutissent les navires, Indian Jewelry vient de trouver le moyen de noyer l’auditeur entre les trois points cardinaux de ses précédents albums: les guitares de Free Like An Axe In A Tree (Fake & Cheap),  le bourdonnement de Swans (Free Gold !) et le beat de Lying On The Floor (Invasive Exotics). A Houston, Erika Thrasher et Tex Kerschen peuvent ranger les flingues en plastique des photos promos de Free Gold ! (2008), ils mettent tranquillement la concurrence à genoux avec Totaled puis collent Excessice Moonlight comme seul moment de répit entre les deux yeux de celui qui les écoute. Et chez qui l’envie d’écouter un disque sorti après Totaled passe tout de suite après Never Been Better.

La seule chose dont je peux encore espérer à présent, c’est une sortie sur Lovepump United, comme pour les précédents Invasive Exotics et Free Gold ! Parce que la vision sur mon étagère des disques de Health, Genghis Tron, Aids Wolf et Child Abuse aux côtés de Totaled me déciderait une bonne fois pour toute à prendre un billet d’avion pour aller gratter à la porte du label, les jambes tremblantes d’excitation, une demande d’adoption dans les mains.

Indian Jewelry // Totaled // We Are Free

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.