Où est la soul ? Sans rire, où est-elle ? Partout, avec d’étranges versions « modernisées », des productions qui sonnent à la fois jeunes et vieilles. Mais des imitateurs compétents ne sauraient mériter le suprême label de Soul. Nulle part, sur aucune radio, aucune télé, dans quasiment aucun magazine. S’il y a bien une imbécilité de taille, plus déprimante que les autres dans le catalogue contemporain pourtant bien achalandé de l’époque, la voilà !

Pendant une heure, le Gonzai club tente de réparer l’outrage. Soul toute ! Maximum R&B !  Avant de repiquer vers le rock. On ne se refait pas.

  •  
  •  
  •  
  •  

3 commentaires

  1. La soul winehousisée a gagnée , rien sur les sons blaxploitation ,bobby womack , curtis mayfield ou marvin gaye.
    Ann Peebles pour le joint.
    http://www.dailymotion.com/video/x5ed04_ann-peebles-trouble-heartaches-and_music#.UW5w8EqvOYA
    Pour l’anecdote puriste ,la société générale qui invite ses clients à la cigale pour écouter les Moutins&friends (dont Martial Solal) envoie le responsable au cocktail nous dire que les français qui font du jazz c’est comme les ricains qui font du pif , la peur de rien…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.