C’est simple, vous sortez au métro Saint-Michel, vous remontez le boulevard et prenez sur la droite. Rue Pierre Sarrazin. Et là… là, il n’y a plus rien et c’est bien pour cela que l’on a invité Patrick Mathé, patron du label culte New Rose.

Dans ce recoin de quartier latin, se trouvaient le disquaire et le label New Rose. Une sorte d’oeil du cyclone ou résonnaient les accords du Gun Club, de Chilton ou de Charles de Goal, des fabuleux Saints, d’Arthur Lee ou de La Souris Déglinguée. Punk, guitares, synthés, rock français ou Memphis… Cette seule énumération d’artistes raconte déjà une histoire. Patrick Mathé est venu en dire plus au Gonzaï Club.

[audio:http://media.blubrry.com/radiocampusparis/p/www.radiocampusparis.org/podcasts/Gonzaiclub/gonzaiclub3009.mp3]
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.