» Tu devrais télécharger cet EP, je pense que ça pourrait te plaire. Yo.«  Le mail du Grand Manitou qui manie tout est laconique et un chouïa familier à mon goût, mais bon. Je m’exécute comme un pompier de Fukushima en pensant être irradié par la vista du gourou.

Je download l’hexagone dans mon disque dur, la main droite posée sur mon cœur en prenant un air patriotique de circonstance. Grand Tour, premier morceau éponyme de cet EP 4 titres, réveille illico les sons ultra – kitschs de ma bibliothèque iTunes. « Dans le monde il y a l’Europe. Et en Europe il y a beaucoup de choses. En Ecosse, il y a des lacs. Et en France il y a beaucoup de choses. En Camargue il y a les flamands roses… « . Mouais, me dis-je en me grattant le menton. Dans la foulée, j’appuie sur la touche stop de mon mange-mp3.

De : Christophe Deodato à Grand Manitou. Objet : France  » Grand Tour « : T’es sûr de ton coup là ?
De : Grand Manitou à Christophe Deodato. Rép : France  » Grand Tour « : Ah ouais, j’adore !

Je reste  dubitatif devant ce retour de courriel enthousiaste. Je viens de prendre cinq années dans la face avec ce message qui pèse à peine 10 ko (misère). Le cul entre deux chaises et dans un équilibre précaire, je fais défiler à reculons le groupe France dans mon casque stéréo Headphones HA-S350 de marque nipponne. « … A Versailles il y a un château. Et à Paris il y a beaucoup de choses. Au champ de Mars, il y a la tour Eiffel. Et au Louvre, il y a beaucoup de choses. Dans le Louvre, il y a la pyramide. Sous la pyramide, il y a la Joconde. Derrière la Joconde, il y a le monde. Et dans le monde il y a beaucoup de chose. Dans le monde, il y a le monde. Dans le monde, il n’y a que moi. Perdu sur la mappemonde. Plus je vois et plus je tombe ». Dont acte. J’enchaîne sur le deuxième titre (France en Transe) qui sonne comme un générique de dessin animé japonais post ORTF. San Ku Kaï touche & wazari (s) à gogo. J’embraye  sur Les routes de France, troisième morceau en partant de la droite et franchement pas le plus dégueu à écouter. On y croise Roger Nimier, Edern Allier, Grace Kelly, Lady Di, Coluche, Françoise Dorléac. Reynaud Fernand. » Hier comme aujourd’hui, vous aussi, venez mourir sur les routes de France ». Le voyage n’est pas très gai, certes, mais il se fait en DS et ça c’est la grande classe. 14 juillet clôture l’album à coups d’artifices electro harmonic vocoder légèrement boursouflés.

Rétro-kitsch assumé ? Blague de potache post-moderne ? EP génial avec des tubes de OUF dedans ? « Jambon beurre  » en bonus track ? A coups de synthés vintage et d’images d’Epinal un peu jaunies, la pop rétro-futuriste du groupe France et son « concept » made in Normandie manque l’immanquable. Le grand écart parfait entre ironie et candeur. L’ensemble manque de souplesse dans l’effort. Le copier-coller n’a, à ma connaissance, jamais créé l’émotion. A trop vouloir surfer sur les clichés, on finit par se faire flasher. En France plus qu’ailleurs, d’ailleurs.

http://www.myspace.com/franceentranse

16 commentaires

  1. Bah, c’est clair, faut assumer quand on dit qu’on adore ça … Ben moi j’assume total. Le côté naïf caustique décalé et le son, énorme … Le genre de truc, ça passe ou ça casse. Même s’il faut une bonne dose de troisième degré.

  2. Gold fait un come-back dépressif sur fond de beats générés par une superNes? Même sur le parking d’un conforama ca me ferait chier.

  3. Gold … Gold … Mouais … mais le côté dépressif c’est un pléonasme !! J’aurais plutôt imaginer les fils cachés des Partenaire Particulier et des Modern Talking qui auraient fait des études de Lettres ah ah ah ah !

  4. Au risque de froisser notre lectorat adepte du slip en cuir, France c’est pile poil à cheval entre le second degré et une réelle honnêteté… C’est un très bel EP, empreint d’un romantisme digital, une oxymore en soi, un bel exemple de paradoxe ambitieux.

  5. C’est sérieux ce truc ? C’est pas des gars chez vous qui ont monté ce canular ? Titre de l’article, peux mieux faire, à moins que ça soit aussi du 2e ou 3e degré.

  6. Chef d’oeuvre, comme tu y vas ! Mais le morceau est vraiment pas mal. Moi je le mettrai bien entre Dead man’s curve et Warm Leatherette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.