Perrine En Morceaux balance les miettes de son dernier album avec 48H avant la révolution où la BO de la liberté guidant le peuple dans un platane. Un morceau extrait de "Rien", son troisième album paru sur le label Lentonia records et un clip en exclu pour Gonzaï.

Si Le Tigre a composé en soutien à Hillary, Perrine, elle, marche au pas vers une révolution au goût d’abstention. Sur fond de kraut-indus, Perrine Bailleux sort un clip qui ressemble à une invitation pour l’after d’une primaire ratée. 48h avant la révolution est un hymne à l’abstention ou une oraison funèbre et c’est donc un tube à écouter au casque dans la file d’attente avant l’isoloir pour voter : « Rien ».

PEM_RIENtourfin2016_2

6 commentaires

  1. Selon facebook,artiste de chez Artiste.
    Selon facebook encore:
     » happy birhtday Karl Marx 🙂  »

    T’as raison il faut voter rien.
    Mais ça veut pas dire voter blanc.
    Parce que les bulletins finissent au feu
    Tu es au courant ou tu es vraiment artiste de chez Artiste? Tu nous dis:fini de danser,enfumons ceux qui oublient trop souvent,ou tu penses que la danse,les fumigenes arcenciels libereront les trumpiens de leur manque de opendmindederie,à défaut de leur loyer engraisseur de mangeClintonnes?
    Je me demande.
    Quand même,jolie tronche de hateuse qui pige… RIEN.
    Mais dans le clip,jolie tronche de fille à qui son père a tout dit. Wou,je m’entoure l’oeil de maquillage tu sais.

    #hatersarelovers

  2. ‘elle’ n’en a pas au milieu de la pilosité::ni nul part, nue, peu-être dans la tête, VIVE LES HATERS, & pas Les cons chroniques.

Répondre à Pile au milieu Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.